Machine a coudre

Dans cet article, nous vous guiderons pas à pas dans l'univers des machine à coudre, donc à partir d'aujourd'hui raccourcir des pantalons, confectionner une écharpe, coudre quelque chose et bien d'avantage pour vous, pour vos enfants et votre mari, ou pour des amis vous pourrez le faire vous-même à votre domicile et sans aucune difficulté. En vous équipant évidemment de la machine a coudre qui convient le mieux à vos besoins. En plus de vous donner les informations sur les caractéristiques techniques, nous vous offrirons une vision complète sur les principaux produits disponibles dans le commerce.
Ce guide a pour but de vous informer et de vous aiguiller, pour vous permettre de choisir la meilleure machine pas cher en fonction de l'usage que vous devez en faire.
Les machines modernes évoquent encore celles qui sont anciennes par quelques fonctions comme la pédale, mais aujourd'hui elles sont entièrement automatiques et beaucoup plus faciles à utiliser. Un moteur électrique a été introduit à l'intérieur pour simplifier le travail des couturières.

Dans le tableau publié dans le paragraphe suivant, nous comparerons différents marques (Singer, Brother, Bernina, Pfaff) et modèle, qui en mettra en évidence les caractéristiques les plus importantes à prendre en considération au moment du choix.

Comparaison des machine a coudre:

La meilleure machine à coudre

Dans le commerce il existe de très nombreux modèles de machine a coudre. Il existe des modèles qui se différencient par le style, certains ressemblent à d'anciennes machines à coudre, d'autres au contraire ont un style moderne. En termes de design, les fabricants comme Singer, Brother, Pfaff en Bernina, ne pouvant pas beaucoup modifier les fonctions, ont misé sur la créativité esthétique et sur d'autres aspects. Ne pouvant pas élaborer un classement des meilleures machines à coudre en général, nous formulerons un petit classement sur la base de notre expérience:

Comme vous pouvez le remarquer à partir de notre sélection, le choix d'une machine à coudre dépend aussi du fabricant. Il existe quelques marques d'un niveau un peu meilleur que les autres, pas seulement en ce qui regarde la qualité, mais aussi pour leur histoire. Cela ne veut pas dire qu'elles soient obligatoirement les meilleures mais simplement qu'à notre avis elles peuvent représenter un bon choix en fonction du budget que l'on veut dépenser.

Comment choisir une machine à coudre

Choisir une machine à coudre n'est pas simple, mais nos conseils pourront vous être utiles. Le choix doit s'effectuer en s'appuyant sur certains critères, qui vont de l'expérience de la couture sur le plan de l'utilisation, jusqu'à la préférence d'une marque par rapport à une autre. Un des critères principaux demeure tout de même le prix. En excluant les modèles trop bon marché ou une machine portable de voyage, si nous nous orientons vers un bon modèle le coût dépasse certainement les 150 euros, tandis que les machines à coudre professionnelles ont un prix qui dépasse les 500 euros.

Un autre critère à prendre en compte pour choisir celle qui conviendra le mieux à vos besoins est la durée d'utilisation. Si vous pensez utiliser la machine à coudre plusieurs fois par semaine ou toutefois pendant plusieurs heures par jour, vous devriez vous orienter vers un modèle au moins semi professionnel. Celles à usage domestique, un peu meilleur marché (Singer, Brother, Pfaff, Bernina) peuvent convenir quant à elles seulement aux personnes qui l'utilisent rarement et quelques fois par mois. Les fonctions et les accessoires constituent un autre critère important. Même si on n'a pas encore une idée précise sur l'usage que l'on en fera plus tard, il faut tout de même s'assurer qu'elle dispose de quelques fonctions fondamentales, telles que les œillets semi-automatiques, la possibilité de régler des points dans la largeur comme dans la longueur et la fonction pour le point élastique.

Ce qui est très important dans le choix d'une machine c'est également le type de crochet. Le crochet oscillant offre des performances qui ne sont pas à la hauteur et une longévité inférieure, par rapport au crochet rotatif. Tous les modèles de machines industrielles a coudre utilisent en effet le crochet rotatif, pour un usage continu et complet. Il existe quelques types d'oscillants de bonne presse, mais jamais qui ne puissent égaliser ceux de type rotatif. Enfin, et surtout, c'est l'épaisseur du matériau qui devra être travaillé. Qu'il s'agisse de matériaux fins ou de matériaux plus épais, deux choses sont importantes. Dans le premier cas, les griffes d'entraînement ne doivent pas plisser le tissu et aller trop vite, dans le second cas les griffes d'entraînement doivent être en mesure de ne pas glisser et il faut à ce sujet contrôler que le pied-de-biche soit réglable en hauteur.

De quels éléments est-elle composée

Une machine à coudre est composée de plusieurs éléments fondamentaux. Cela peut sembler banal, mais le premier que l'on doit identifier, qui en général change de modèle à modèle, est l'interrupteur. Habituellement de couleur rouge pour être plus visible mais cela aussi peut varier en fonction du fabriquant. Puis il y a le "porte-bobine". Il est placé habituellement en haut de la machine a coudre, il est en métal ou en plastique et sert à maintenir la bobine du fil. Un autre élément important de la machine est représenté par le "guide-fil", qui achemine le fil de la bobine évoquée jusqu'à la bobine d'en bas. Il est habituellement en métal et il est perpendiculaire à l'aiguille.

Outre le porte-bobine, il y a le bobineur de canette. Il fonctionne avec la première bobine, de ce fait il est placé à côté pour acheminer le fil sur la canette. Puis nous devrions avoir les boutons pour le réglage du point. En fonction des modèles, la position change évidemment, mais ce sont des boutons fondamentaux pour varier la longueur et la direction du point. Un autre élément important est le levier tendeur de fil. Ce dernier est généralement en plastique ou en métal, dans la pratique on fait passer le fil, qui arrive de la bobine, à l'intérieur de ce levier. Une machine à coudre est ensuite composée d'un sélecteur de tension, comme vous l'aurez facilement deviné par son nom, il régule la tension du fil pendant qu'on coud.

À côté de l'aiguille ensuite il devrait y avoir un petit serre-aiguille avec une vis. Cette vis sert à maintenir l'aiguille pendant qu'on coud. Elle est située habituellement à droite de l'aiguille et elle ressemble à une grosse vis qui en dépasse. Sous l’aiguille, il y a le pied-de-biche. Il ressemble à des petits skis, et il maintient le tissu pendant qu'on coud. Ce pied-de-biche se lève et se rabat, au moyen d'un levier qui est placé habituellement au dos de la machine, toutefois du côté de l'aiguille. Sous l'aiguille et le pied-de-biche, nous avons la plaque à aiguille, habituellement de couleur argentée, très facile à identifier. À l'intérieur, qui dépasse légèrement, nous avons les griffes d'entraînement du tissu, des guides métalliques qui font déplacer le tissu vers l'avant pendant qu'on coud. Le dernier élément fondamental de la machine à coudre est le compartiment de la canette et son mécanisme compliqué de dévideur. Inutile de vous expliquer en détail comment celui-ci fonctionne, c'est assez compliqué, mais vous devez savoir que c'est ce qui permet à votre machine de coudre!

Shopty Pour vous seulement les meilleures machines à coudre pour le meilleur prix!